Message du vice-président des Services généraux et du président du Comité interne de gouvernance

Au cours d’une année donnée, Centraide de l’Est de l’Ontario doit trouver le juste équilibre entre deux priorités pour réussir, soit répondre aux besoins de nos communautés et maintenir la santé financière de l’organisme. 

La COVID-19 est sans hésitation un moment d’incertitude pour tous les organismes caritatifsnotamment en raison du ralentissement économique et du manque latent de ressources philanthropiquesEn même temps, nous avons retroussé nos manches et réagi rapidement pour contrer les effets négatifs de la pandémie, car la demande de services a rapidement surpassé les ressources disponibles. 

Dans les premiers mois de la pandémie, nous avons décidé de maintenir notre cohorte et nos taux d’investissements dans le but d’agir prestement et de garder nos communautés fortes. Nous sommes ravis d’avoir pu bénéficier de ressources gouvernementales, comme la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL), pour réaliser notre mandat en cette situation sanitaire publique sans précédent. C’est en prenant soin de nos employés que nous avons pu prendre soin de nos communautés. 

Nous avons ouvert notre nouvel exercice moins d’un mois avant le début de la pandémie. À ce moment-là, nous ne savions pas si nous pourrions nous fier à nos donateurs et partenaires pour poursuivre notre travail. Nous avons toutefois été de l’avant en sachant que des milliers de gens, eux, comptent sur nous. 

Malgré tous les défis auxquels nous avons fait face, nos communautés ont fait preuve d’une générosité sans pareil au cours de la dernière année. 

Plusieurs donateurs sont allés au-delà des attentes en faisant un don encore plus important. Nous avons trouvé de nouvelles sources de financement, comme le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC) et le programme Nouveaux Horizons pour les aînés ont rapidement été mis en œuvre par le gouvernement fédéral pour aider les Canadiens en cette situation d’urgence. Nous avons ainsi clos notre exercice de 2020-2021 avec plus de ressources que nous l’anticipions. Nous sommes par conséquent bien placés pour l’exercice2021-2022 : nous pourrons renforcer la capacité du secteur caritatif local et avoir un effet positif important au sein de nos communautés. 

Nous prévoyons aussi investir dans la modernisation de nos bureaux. La pandémie a forcé Centraide, ainsi que de nombreux autres organismes caritatifs, à faire preuve de créativité et à tirer parti de nos ressources pour garder nos portes virtuellement ouvertes depuis la dernière année. Nous pouvons donc maintenant veiller plus résolument à garder le rythme d’un climat de collecte de fonds et d’une cohorte numérique par défaut tout en relevant les défis qui ont été exacerbés par la COVID-19. 

La pandémie est loin d’être terminée et notre futur économique reste imprévisible. Nous savons toutefois que notre situation financière solide nous permettra de continuer d’aider les personnes qui comptent sur nous, maintenant et dans le futur. 

Sincèrement, 

 

Ed Wolkowycki, CMA, CPA 
Vice-président des Services généraux et chef des opérations 
Centraide de l’Est de l’Ontario 

Thom Donnelly, Planificateur financier agréé 
Président et trésorier du Comité interne de gouvernance 
Centraide de l’Est de l’Ontario