Lauréats des Prix de bâtisseurs communautaires de l’année de 2016

Nous sommes fiers de reconnaître les lauréats suivants lors de la prochaine cérémonie du Mur de l’inspiration, qui aura lieu le 2 mars 2017.

Récipiendaires du gala

Organismes d’aide aux réfugiés syriens à Ottawa

Le Prix de bâtisseur communautaire de l’année

Comme tous les Canadiens, les Ottaviens étaient attristés par ce que vivaient des millions de réfugiés touchés par l’une des pires crises humanitaires à ce jour. En octobre 2015, le maire Jim Watson demanda aux chefs communautaires ce qu’Ottawa pouvait faire pour aider les réfugiés. À l’épicentre du mouvement de compassion qui secouait des milliers d’Ottaviens, un groupe de chefs de file local, qui comprenait Réfugié 613, le Centre catholique pour immigrants, le Diocèse anglican d’Ottawa et la Fondation communautaire d’Ottawa, de pair avec Centraide Ottawa, apprenait rapidement à travailler ensemble, à harmoniser leur expertise et leurs ressources. Ainsi, ils mettaient en place des processus et des services de soutien nécessaires aux réfugiés touchés par la crise en Syrie, qui cherchaient paix et espoir dans leur nouvelle demeure. Il s’agit des Organismes d’aide aux réfugiés syriens à Ottawa. Ensemble, ces chefs de file ont aidé à changer la vie de plus de 2 000 personnes : ceux-ci appellent à présent Ottawa leur nouvelle patrie.

Ten Oaks

Ten Oaks Project

Réussite des jeunes

Fondé en 2004 et établi à Ottawa, le Ten Oaks Project offre une gamme de programmes essentiels chaque année, y compris le Camp Ten Oaks, un camp d’une semaine pour les jeunes âgés de 8 à 17 ans d’identité, de famille et de communauté LGBTQ+. Ce camp est le premier en son genre au Canada; il offre aux enfants un endroit où ils peuvent non seulement se sentir acceptés, mais célébrés.

TELUS Ottawa Community Board

TELUS Ottawa Community Board

Santé des gens et des communautés

Depuis 2005, le Comité d’investissement communautaire de TELUS à Ottawa a bien servi notre ville en offrant plus de 4 millions de dollars à divers organismes de base locaux. Ottawa était l’une des premières villes à former un comité communautaire comme celui de TELUS, qui a appuyé 332 projets communautaires axés sur la santé, l’éducation et l’environnement.

Minwaashin Lodge

Minwaashin Lodge – Aboriginal Women’s Support Centre

Amélioration des conditions de vie

Depuis 21 ans, le Minwaashin Lodge offre des programmes et des services aux femmes et aux enfants des Premières nations, Inuit et Métis qui ont échappé à la violence familiale ou à d’autres formes de violence, et qui pourraient avoir été victimes du réseau de pensionnats. Il organise aussi des cérémonies sur place pour eux, y compris les cérémonies d’attribution de nom et de première sortie, du changement du drapeau, des marches médicinales, des danses de cerceaux et des cérémonies de tambours. Tous les programmes et les services sont offerts dans le contexte des croyances spirituelles et culturelles pour s’assurer qu’une approche holistique est utilisée dans le cadre du processus de guérison.

Mark Sutcliffe

Ambassadeur

Natif d’Ottawa, Mark Sutcliffe est un écrivain, un animateur de radio, un entrepreneur et un bénévole qui a eu une énorme incidence sur notre ville. En effet, presque tous les grands quartiers d’Ottawa ont pu profiter des retombées de sa passion et de son engagement bénévole. Fervent de la course, Sutcliffe a couru plus de 20 marathons et a recueilli à lui seul plus de 180 000 $ pour des organismes de bienfaisance au cours des dix dernières années. Il a été membre, à titre bénévole, de plusieurs conseils d’administration, dont ceux de la Chambre de commerce d’Ottawa, la Fondation de Logement communautaire d’Ottawa, Centraide Ottawa, Investir Ottawa, Courez Ottawa et du Collège Algonquin.

Surgenor Automotive Group

Surgenor Automotive Group

Developpement des communautés

Nous avons rendu hommage au Groupe Surgenor Automotive d’Ottawa avec le Prix du développement des communautés qui souligne l’engagement de l’entreprise à redonner à la communauté et à changer des vies. Au fil des ans, Surgenor a recueilli plus d’un million de dollars, touchant ainsi plus de 3500 vies. Voilà tout un exploit! L’équipe a inculqué l’importance de soutenir la communauté en incitant plusieurs générations de donateurs et d’employés à suivre son exemple. Surgenor soutient non seulement Centraide, mais d’innombrables autres organisations.

Turnbull School

Developpement des communautés

Fondée en 1992 par Mary Ann Turnbull, une bénévole de longue date de Centraide, l’école Turnbull est une école élémentaire privée d’Ottawa qui offre un programme scolaire enrichissant et complet à ses élèves. De la maternelle à la huitième année, l’école Turnbull cherche à montrer aux élèves que les collectes de fonds et le don de soi sont importants. En 2015, les employés et les élèves de l’école Turnbull ont célébré une réalisation extraordinaire : ils ont dépassé le cap du million de dollars amassés pour des organismes caritatifs.

Kathleen Kemp

GENNEXT

Kathleen Kemp est reconnue à Ottawa pour les entreprises sociales qu’elle a créées, ainsi que pour son aptitude à sensibiliser et à inspirer les autres. Adepte de l’entrepreneuriat depuis l’enfance, Kathleen a lancé sa première entreprise à l’âge de 13 ans. Elle a depuis aidé à démarrer et à gérer un bon nombre d’entreprises, y compris CigBins, une entreprise sociale de cueillette et de recyclage de mégots qui embauche des clients atteints de handicaps du Causeway Work Centre. En 2015, Kathleen s’est rendue à Johannesburg pour tenter de remporter la coupe mondiale des entreprises sociales, ce qui a mérité à CigBins une attention internationale.

Bénéficiaires du programme

Tommy Glatzmayer

Tommy diffuse un message de courage, de force, d’amour et d’acceptation dans la ville. Sa sœur, Melanie, souffre d’une maladie rare, soit le syndrome de Cornelia de Lange; seulement 100 cas ont été recensés au Canada. Lorsque Tommy était âgé d’à peine six ans, il a écrit un livre intitulé Melanie and Tommy have two pet rats and one Syndrome (Melanie et Tommy ont deux rats et un syndrome) pour éduquer ses amis et camarades de classe sur la maladie de sa sœur et pour favoriser l’acceptation. Depuis, Tommy et Melanie ont fait plus de 80 présentations au Canada et aux États-Unis, distribué plus de 10 000 livres, pris la parole lors de divers événements, participé à des séances de dédicaces, puis reçu bon nombre de distinctions.

David Remo

David est un membre actif au sein de notre communauté depuis de nombreuses années et il continue d’aider lorsqu’on a besoin de lui. Il est un bénévole assidu du programme d’accueil d’Opération rentrer au foyer, un programme qui aide les jeunes itinérants et à risque de notre ville. En plus de son travail avec Opération rentrer au foyer, monsieur Remo fait du bénévolat avec des organismes d’un bout à l’autre de la ville, y compris l’Armée du Salut, Habitat pour l’humanité, le Ottawa Inuit Children’s Centre et The Good Companions. Ses collègues le décrivent comme une personne qui travaille avec acharnement, ainsi qu’une personne généreuse, bonne et attentive. C’est un honneur de le reconnaître comme un héros de tous les jours.

Derick Fage

Vous connaissez peut-être Derick Fage pour son excellent travail sur Daytime Ottawa… mais vous ignorez probablement qu’il est fier bénévole de notre communauté. Monsieur Fage est non seulement présentateur bénévole pour Centraide, il donne aussi temps et énergie auprès de bon nombre d’organismes et de causes, dont les suivantes : Canadian Parents of Murdered Children, Victims of Violence, LiveWorkPlay, Quickstart, Voyages de rêve, le Centre de santé mentale Royal Ottawa et Jour des camps Tim Horton. Monsieur Fage est défenseur de la Fondation d’aide aux personnes incontinentes (Canada); il a ouvertement partagé son histoire et encourage les autres à le faire. Il est un vrai bâtisseur communautaire : il est un homme exceptionnellement inspirant et altruiste.

Bertillia Christian

Bertillia incarne l’essence même du bénévolat. Elle travaille sans relâche à bâtir une communauté plus forte, encourage de nombreuses autres personnes à se joindre à elle et à participer, puis à utiliser ses qualités d’oratrice exceptionnelles pour promouvoir l’engagement social. Depuis plus de 10 ans, madame Christian s’engage au sein de la Cystic Fibrosis Foundation, du téléthon du CHEO et du programme Zellers moonwalk, qui vise à amasser des fonds pour la fibrose kystique. Elle continue de s’impliquer activement dans les campagnes de la Fondation du rein et de Centraide.

Moses Abayomi Pratt

Moses est éducateur depuis plus de 25 ans, mais a démarré cette incroyable organisation il y a environ 6 ans. Monsieur Pratt est également membre fondateur de la Nigerian Canadian Association à Ottawa et d’Isokan Yoruba. Monsieur Pratt et son épouse, Kelly, ont appuyé et participé à bon nombre d’initiatives communautaires; ils continuent d’offrir temps et ressources dans le but de faire une différence dans la communauté.

Tracey Dixon

Tracey a siégé pendant de nombreuses années au Comité d’administration de la société irlandaise, et continue d’offrir son temps à l’organisme. En plus de son travail auprès de la société irlandaise, elle aide les immigrants à s’établir au Canada en les aidant à faire face aux défis financiers, culturels et sociaux. Tracey soutient aussi fermement la Banque d’alimentation d’Ottawa et divers autres organismes de bienfaisance locaux, où elle donne son temps.

George Wilkes

George a reçu le Prix de bâtisseur communautaire le 31 mars lors d’une activité qui regroupait ses amis du Réseau Fierté des aîné(e)s d’Ottawa et du Centre de santé communautaire Côte-de-Sable. George, âgé de 87 ans, a consacré sa vie à faire une différence, de la promotion de la paix et du désarmement nucléaire, à la création d’une association communautaire dirigée par les bénévoles dans la Côte-de-Sable. George a aussi joué un rôle essentiel dans la création du Monument pour les droits de la personne à Ottawa, et a appuyé diverses initiatives LGBTQ+, y compris la création du SAGE (Seniors in Action in a Gay Environment). George siège actuellement au Conseil des directeurs du Monument Ccanadien pour les droits de la personne, et il continue de servir sa communauté en souriant et en donnant un coup de main charitable.

Toni Francis

Toni s’emploie à faire connaître la communauté culturelle antillaise d’Ottawa, endroit où elle fait du bénévolat depuis plus d’une dizaine d’années. Madame Francis a une façon particulière de tisser des liens avec son public, ainsi qu’avec les étudiants, afin de les encourager à profiter de l’instant présent et de célébrer leurs réussites. Grâce à ses qualités d’oratrice exceptionnelles, de nombreuses organisations font appel à madame Francis pour des conseils et de l’aide; elle anime bénévolement le Gala de la St Lucia Ottawa Association et le Gala de la Global Community Alliance, pour n’en nommer que quelques-uns.

Joan Highet

Contribuer à sa communauté, c’est quelque chose que Joan a fait toute sa vie. Lorsqu’elle était jeune, Joan aidait son père à livrer des boîtes de nourriture aux familles dans le besoin. Elle est bénévole dévouée depuis ce temps. Elle a donné son temps auprès de bon nombre d’organismes de bienfaisance et de causes, y compris le Comité de collecte de fonds de la Maison Interval d’Ottawa, la Société protectrice des animaux d’Ottawa et les Candlelighters.

Emilie-Andrée Roumer Jabouin

Émilie a fait du bénévolat en tant que travailleuse de soutien par les pairs pour les femmes du Centre de soutien des victimes d’agression sexuelle d’Ottawa au cours des sept dernières années. De plus, elle est une militante pour les droits des personnes marginalisées, des femmes immigrantes et des réfugiées. L’année dernière, munie de ses compétences en soutien communautaire et de son expérience en activisme, Émilie a démarré Yoga Unity, qui est destiné aux femmes de couleur, et qui a pour but de créer un environnement de solidarité et de guérison. Il traite des problèmes de santé mentale liés aux oppressions sociales comme le racisme, le sexisme et la migration. Elle travaille actuellement sur un documentaire pour donner une voix aux expériences des femmes participant au programme.

Zach Graves

Lors d’un voyage humanitaire bénévole au Mozambique, Zach a remarqué le manque criant de fournitures scolaires et d’outils pédagogiques pour les jeunes de la région. Il est revenu au Canada inspiré et convaincu qu’il pouvait faire quelque chose. Il a mis sur pied Tools with Impact, une organisation qui recueille et offre des outils à la communauté de Mossuril, au Mozambique. L’idée a pris forme dans un petit club pour les étudiants de l’école secondaire Merivale, mais s’est beaucoup développée afin d’offrir du soutien et de fournir des fournitures scolaires aux étudiants défavorisés du Mozambique et des outils pédagogiques en Équateur. Maintenant, Tools with Impact possède 12 nouvelles succursales et des centaines de membres. Zach œuvre aussi à titre de fier bénévole auprès de la communauté ayant des besoins spéciaux. Il a travaillé dans un camp pour les personnes atteintes d’une déficience intellectuelle et comme entraineur de natation pour les Jeux olympiques spéciaux de l’Ontario.

Lindsay Rowlands

Lindsay fait du bénévolat au sein de la communauté depuis de nombreuses années; elle est toujours prête à aider les autres. Elle offre son temps auprès du groupe résidentiel Parkwood Hills. Elle y anime des activités communautaires comme des soirées bingo, des activités de bienvenue des nouveaux arrivants et des soirées cinéma dans le parc. Madame Rowlands fait également partie d’un groupe d’artisanat féminin à l’appui des nouvelles venues à Parkwood Hills. Le groupe partage connaissances et expertise, puis crée des tenues culturelles appropriées pour les réfugiés syriens.

Noémie Pound

Noémie Pound est âgée de 9 ans… presque 10. Aider les autres et redonner à sa communauté sont des choses qui l’ont toujours inspiré. En effet, lorsqu’elle n’avait que 7 ans, elle a créé un important événement de collecte de fonds pour « les enfants malades » du CHEO et de l’Institut de recherche du CHEO. L’événement lui a permis d’amasser plus de 14 000 $. Cette année, elle a organisé un événement semblable; elle a amassé 18 000 $! Noémie a reçu le Prix Youth Inspiration de Proud to be Me. De plus, elle a généreusement donné un important montant à la campagne Ville unie pour les réfugiés.

Humberto Zea

Étant lui-même un nouvel arrivant au Canada, le but de Humberto est de tisser des liens avec sa communauté et de rencontrer de nouvelles personnes. Par le biais d’évènements où il agit à titre de DJ, il veut offrir aux nouveaux arrivants des occasions de rencontrer des gens et de se sentir accueillis dans leur nouvelle demeure. Humberto fait du bénévolat à la Coupe communautaire depuis plus de sept ans à titre de DJ, ainsi que comme membre de l’équipe de coordination des évènements. En tant que DJ bénévole, il entraine également les gens à danser au rythme de la Salsa lors d’évènements à l’hôtel de ville ou lors des festivités de la rue Spark. Il donne vie aux évènements grâce aux rythmes et aux sons de sa musique enivrante.

Keith Charles

Keith sait comment saisir les occasions, et il utilise son pouvoir de persuasion pour recueillir des fonds qui serviront aux causes qui le passionnent. Au cours des 20 dernières années, Keith a contribué à amasser environ 20 000 dollars pour le Fonds des bourses pour étudiants canadiens noirs, lequel offre des possibilités académiques pour les étudiants noirs qualifiés dans les universités canadiennes. Keith est également connu comme un chef de file. Il a été président bénévole de l’Association des gens d’affaires et professionnels noirs, où il a dirigé des initiatives visant à encourager les jeunes à devenir entrepreneurs et à créer leur propre entreprise.

Junior Smith

Monsieur Junior Smith est l’un des fondateurs de Reggae in the Fields, le plus long programme de reggae au Canada, diffusé sur les ondes de @CKCU. Il a passé plus de quatre décennies à instruire le public ottavien sur les mérites de la culture jamaïcaine. Nous avons surpris monsieur Smith en direct avec un Prix de bâtisseur communautaire cet automne pour célébrer « quarante ans de bourdonnement » et de nombreuses années de bénévolat lors d’événements communautaires.

George Brown

Pendant sa carrière et son travail de bénévolat, George Brown a toujours prôné la défense des personnes dans le besoin. Bien qu’il soit avocat de profession, monsieur Brown a également œuvré à titre de politicien, de président d’organisme sans but lucratif et de professeur. Il a fait du bénévolat auprès de bon nombre d’organismes, y compris Causeway Work Centre et project Acorn. Il est bénévole depuis plus de 10 ans auprès de Centraide Ottawa.

Aubrey London Sr.

Depuis près de 20 ans, Aubrey London Sr. aide à coordonner une chorale de jeunes et un groupe de soutien sans rendez-vous. Ces activités offrent un endroit sécuritaire aux jeunes qui souhaitent chanter et qui vivent des moments difficiles (maison, école, relations, stress) dans leur vie. Monsieur London utilise la musicothérapie, particulièrement le gospel, pour inspirer et responsabiliser les jeunes, puis leur donner un sentiment d’espoir.

Gina Desjardins

Gina a participé aux campagnes de Centraide à titre de représentante de programme, puis de chef de campagne. Son énergie positive a augmenté le taux de participation et motivé les équipes à amasser plus de fonds. La bonne humeur et l’enthousiasme contagieux de madame Desjardins ont permis à l’hôpital Royal de mener plusieurs projets à bien avec tous les niveaux de l’organisation, en passant des déjeuners de lancement avec les bénévoles privilégiés, par les défis de desserts et les concours du lancé de la tarte.

Carol Campbell

Madame Carol Campbell a reçu des éloges pour son bénévolat tant à Ottawa qu’en Jamaïque, son pays natal. En tant que membre du Comité d’intervention policière et communautaire (CIPC), elle appuie des initiatives qui visent à améliorer les relations entre la communauté et Ottawa Police. Madame Campbell est conseillère au Club Filles, et un mentor naturel avec une passion : voir les enfants et les jeunes de la communauté réussir.

Anthony Waterman

Depuis 16 ans, Anthony est un bénévole reconnu pour son dévouement auprès de la radio communautaire CHUO de l’Université d’Ottawa; il a rarement manqué une émission. Ce passionné de la musique des Caraïbes et de la Barbade partage ces mélodies avec la communauté ottavienne. De plus, Anthony a été DJ lors de nombreux événements. Il est toujours prêt à aider les gens de la communauté et désireux de s’engager.

Joyce Clement

Joyce est chef de file et bénévole dédiée auprès de la communauté canado-barbadienne depuis plus de quarante ans. Son mari et elle ont lancé la Barbados Ottawa Association en 1966. En 1975, Joyce était nommée la toute première présidente de l’association. La Barbados Ottawa Association vise à mobiliser les nouveaux Barbadiens et à les aider à s’adapter à leur nouvelle vie au Canada, tout en leur offrant un espace ouvert où ils peuvent partager leur héritage avec le reste de la population ottavienne. On dit que vous verrez Joyce sur n’importe quelle photo d’événements de l’association. Qu’il s’agisse de diriger des rencontres d’événements ou des ateliers sur la santé à partir de chez elle, Joyce a toujours une politique de porte ouverte. Elle est un pilier de stabilité et de respect auprès de la communauté barbadienne d’Ottawa.

Lena Dikranian

Depuis les sept dernières années, Lena est présentatrice de la plus grande campagne en milieu de travail, soit celle de la Défense nationale. Elle a organisé des événements, ainsi que recruté et formé des milliers de sous-trésoriers pour la campagne au fil des ans. Son souci du détail et son excellent sens de l’organisation lui a permis de restructurer le modèle comptable afin de mieux tenir compte des efforts de la collecte de fonds et d’en faire rapport. Lena est toujours prête à s’impliquer et son enthousiasme est contagieux. Elle fait preuve d’un formidable engagement envers le service à la clientèle et elle sait motiver ses confrères.

Aidez les plus vulnérables à mesure que nous prévenons la propagation de la COVID-19.