Menu

La toxicomanie

Une route sans issue? Pas nécessairement. Aidez les résidents de votre communauté à s’en sortir.
A photo of a new Mom holding her baby.

La toxicomanie

Une route sans issue? Pas nécessairement.

Aidez les résidents de votre communauté à s’en sortir.

La toxicomanie peut toucher n’importe qui, peu importe l’âge, la culture ou le niveau de revenu

Centraide, s’engage à aider les toxicomanes à tirer parti des ressources dont ils ont besoin pour s’en sortir : réussir à l’école, obtenir un meilleur emploi, réduire les risques d’itinérance et avoir, dans l’ensemble, une meilleure qualité de vie.

A photo of a Mom and her teenage son looking at each other and smiling while walking through a park.

La stigmatisation et la honte empêchent souvent les gens d’obtenir de l’aide.

Mal à l’aise de discuter de la toxicomanie? Vous pouvez involontairement réduire une personne dans le besoin au silence, la gênant à demander de l’aide. Saviez-vous aussi que la peur d’être jugé peut jouer un rôle sur le type d’aide que chaque personne invoque?

En discutant honnêtement et ouvertement de la toxicomanie avec les jeunes de nos communautés, nous leur expliquons ce qu’est la dépendance, comment elle se développe et comment la traiter.

12 %

des adultes aux prises avec une dépendance ont commencé à utiliser des substances lorsqu’ils étaient adolescents.

1 sur 7

en Ontario signale des symptômes de toxicomanie.

2 x

En 2017, il y a eu environ deux fois plus de visites aux salles d’urgence pour surdose d’opioïdes à Ottawa.

Adoptons ensemble des solutions à long terme.

Centraide de l’Est de l’Ontario reconnaît l’importance de l’éducation et de la prévention hâtive. Nous permettons aux gens qui en ont le plus besoin d’obtenir de l’aide et de tirer parti de traitements, leur permettant ainsi de se libérer de leur dépendance et de devenir plus résilients. Nous avons ainsi un effet des plus positifs dans Prescott et Russell, à Ottawa et dans les comtés de Lanark et de Renfrew.

C’est pourquoi nous nous engageons à :

Rencontrer les jeunes là où ils sont

Il est important d’aborder hâtivement les problèmes de toxicomanie pour maîtriser les problèmes de dépendance et d’alcoolisme à long terme. Centraide collabore avec les champions Vern White et Mark Sutcliffe, cochefs du projet répa, et 15 partenaires communautaires pour offrir ce programme d’intervention en matière de toxicomanie pour jeunes dans le cadre duquel ils peuvent avoir accès à des programmes d’éducation et de counseling dans les écoles publiques d’Ottawa et dans des milieux communautaires. Le projet répa est l’exemple parfait de ce qu’une communauté peut réaliser lorsque ses partisans, ses bénévoles et ses organismes clés unissent leurs forces et alimentent une vision commune.

Mettre un terme au cycle

Les toxicomanes adultes peuvent faire face à des obstacles, notamment en matière d’accès à l’emploi, d’hébergement et de rapports sociaux. En outre, plusieurs d’entre eux souffrent de problèmes de santé mentale. Centraide permet d’offrir des programmes de counseling locaux en matière de toxicomanie qui aident les gens à obtenir une stabilité affective, ainsi qu’une stabilité en matière de revenu et de logement, et ce, afin de pouvoir se rétablir sainement.

Prendre part aux conversations

Lorsque nos communautés composent avec plus de tragédies, comme les surdoses, Centraide, de pair avec des partenaires et des partisans, passe à l’action et avise le public des ressources disponibles, tant pour chaque membre de la communauté que leurs êtres chers.

Nos partenaires

Notre incidence

Ron trouve l’apaisement dans le jardinage

« Des gens se souciaient vraiment de ce qui se passait dans ma vie. »

Nous en apprenons davantage sur la toxicomanie au quotidien.

Nos communautés se butent également à de nouveaux dangers, comme les opioïdes mortels. C’est notamment le cas du fentanyl, narcotique fréquemment mélangé à d’autres substances.

En offrant des renseignements clairs et précis sur la toxicomanie, les gens comprendront davantage le problème. Cela n’aide pas seulement à obtenir des réponses plus humanitaires, mais aussi à promouvoir des programmes locaux efficaces en matière de prévention, d’éducation et de traitement.

Grâce à ses donateurs, Centraide investit ses fonds là où le besoin se fait ressentir le plus et où ils auront l’effet le plus palpable. Grâce à votre soutien, nous aidons les personnes souffrant de toxicomanie à briser ce cycle et à améliorer leur vie.

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.