Aider les jeunes vulnérables à rester connectés

Respecter les normes d’éloignement physique n’a pas été chose facile pour nos communautés, et peut-être encore moins pour les jeunes de notre région.

Depuis le début de la pandémie de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), les jeunes ont été privés de leurs relations sociales, à un moment où les relations sont des plus importantes pour leur développement personnel, leur bien-être et leur estime de soi.

Les jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale sont particulièrement à risque, car ils n’ont plus de rapports avec leur conseiller. Certains vivent dans la pauvreté, incapables d’accéder à leur éducation et à leurs pairs, car ils n’ont pas d’ordinateur. Sans soutien ni conseils appropriés, plusieurs jeunes à risque sont susceptibles d’adopter à nouveau des comportements malsains.

De plus, les jeunes ayant vécu des démêlés avec la justice, souvent rejetés et poussés en marge de la société, ont plus de difficulté à rejoindre leurs systèmes et mécanismes de soutien réguliers en cette période difficile.

Deux mois après le début de la pandémie, Marisa Moher et son équipe des Services d’appui à la jeunesse youturn font tout en leur pouvoir pour que leurs jeunes clients, à risque, aient les outils dont ils ont besoin pour accéder à des services de soutien personnels pour ne pas passer entre les mailles du filet.

Havre de paix

En temps normal, youturn travaille en étroite collaboration avec les jeunes à risque et ceux ayant vécu des démêlés avec la justice pour les aider à pallier leurs difficultés, à développer de bonnes habitudes et des compétences relationnelles, puis à reprendre leur vie en main.

Les jeunes ayant vécu des démêlés avec la justice ont rarement l’entière attention de leurs professeurs, des membres de leur famille et d’autres modèles adultes, personnes qui ne sont pas habituées à les aider à faire face à leurs difficultés. Les conseillers de youturn comprennent leurs clients et ont de l’empathie envers eux. Ils se concentrent tout d’abord sur l’établissement de relations, puis répondent précisément à leurs besoins.

« Il faut beaucoup de soutien en personne pour créer une base solide nous permettant d’établir des relations avec nos jeunes. »

– Marisa Moher, directrice générale de youturn

Liens manquants

Bon nombre des jeunes participant aux programmes de youturn viennent de ménages à faible revenu; ces familles ont un accès restreint à la technologie, ou doivent la partager. Plusieurs doivent emprunter le cellulaire de leurs parents pour obtenir de l’aide, et ces jeunes ont une absence d’intimité et de confidentialité lorsque vient le temps de discuter des défis auxquels ils font face.

D’autres jeunes sont sans abri. Ils n’ont pas un accès constant et illimité à Internet, à des téléphones intelligents ou à des ordinateurs.

L’absence de la technologie, ou un accès restreint à celle-ci, complique les choses pour le personnel de youturn qui tente de garder contact avec les clients.

« Notre seule option en ce moment est d’offrir du soutien virtuellement. L’accès à la technologie est essentiel, particulièrement si nous acceptons de nouveaux clients. »

– Marisa Moher

C’est là que Ruckify entre en jeu

Lorsque Centraide de l’Est de l’Ontario a lancé sa campagne en réaction à la COVID-19, l’organisme a établi un partenariat avec Ruckify, le plus important marché de location électronique par les pairs en ligne, pour trouver des solutions aux obstacles technologiques auxquels bon nombre d’organismes de première ligne font face en raison des normes d’éloignement physique.

Par l’entremise de sa plateforme de location électronique, Ruckify permet aux particuliers et aux entreprises de louer ou de donner de l’équipement, comme des téléphones intelligents, des tablettes et des ordinateurs portables, aux fournisseurs de services sociaux locaux et aux personnes vulnérables qui pourraient ne pas avoir accès à la bonne technologie pour participer à des rendez-vous, à des séances de sensibilisation ou à des programmes de façon virtuelle.

Après avoir cerné les défis auxquels son organisme devait faire face lors d’une rencontre du groupe de discussion communautaire en réaction à la COVID-19, Centraide a aiguillé Marisa vers Ruckify pour s’assurer que les clients de youturn continuent d’obtenir l’aide dont ils ont besoin en temps opportun.

Vingt-quatre (24) heures après avoir parlé à un représentant de Ruckify, Marisa recevait la livraison de cellulaires qu’elle pourrait offrir aux jeunes déconnectés.

Grâce à son temps d’exécution réduit et à son service à la clientèle cordial, Ruckify s’est assuré que les clients de youturn ont une façon sécuritaire de communiquer avec leur conseiller. De plus, en établissant de nouveaux liens avec Ruckify, Marisa sait que youturn dispose à présent des ressources appropriées pour accueillir de nouveaux clients à un moment où l’éloignement physique est de mise.

Le groupe de discussion communautaire en réaction à la COVID-19 de Centraide a aidé Marisa à trouver les outils dont elle avait besoin pour adapter les services offerts par youturn.

« Les renseignements changent rapidement, et c’est pourquoi les agences devraient unir leurs efforts, trouver un endroit centralisé pour partager ressources, réussites et défaites, explique Marisa. En ayant des rencontres hebdomadaires, nous savons ce à quoi les autres agences doivent faire face. Nous n’avons donc pas le sentiment d’être seul. C’est réconfortant de savoir que les autres vivent une situation semblable. »

Besoin constant

Nous louons toujours des ordinateurs portatifs, des caméras pour ordinateur, des tablettes et surtout, des téléphones intelligents. Nous en acceptons également les dons. Grâce à cette technologie, nous pouvons continuer d’aider les personnes les plus vulnérables de notre communauté, personnes isolées et à risque sans ces appareils.

Ces technologies sont essentielles au resserrement des liens entre les jeunes et les responsables des services essentiels qui les aident à prospérer en cette période difficile.

Si vous ou une entreprise que vous connaissez êtes en mesure de faire un don d’équipement ou de louer des appareils électroniques non utilisés, nous vous invitons à participer au programme de Ruckify! Vous n’avez qu’à remplir le formulaire en ligne, sur la page d’aide communautaire de Ruckify (en anglais seulement). Ces dons aideront encore plus de gens à garder contact pendant la pandémie de la COVID-19.

Depuis plusieurs semaines, Centraide de l’Est de l’Ontario participe à un groupe de discussion avec des autorités de santé publique, des municipalités, des agences de services sociaux de première ligne, des partenaires commerciaux et d’autres intervenants. Avant le début de la pandémie de la COVID-19 à Ottawa et dans les régions avoisinantes, Centraide a créé ce groupe grandissant pour répondre aux enjeux sociaux auxquels nos communautés font face pendant que les autorités de santé publique se concentrent sur les problèmes de santé.

Centraide travaille avec diligence, tout comme il l’a fait lors de la crise en Syrie, des tornades de 2018 et des inondations de 2019, pour aider les personnes les plus vulnérables de nos communautés en cette situation sans précédent.

Nous avons bon nombre de partenaires engagés, comme Rockify; ils nous permettent de répondre rapidement aux besoins, et ce, dès qu’ils sont soulevés, et de nous assurer que des jeunes à risque et d’autres dans le besoin ne sont pas laissées pour compte.


Louez ou donnez votre technologie non utilisée

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email

Histoires semblables

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.