Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Aller de l’avant pour sortir de la pauvreté

3 MIN READ

FAITS SAILLANTS DE L’HISTOIRE :

  • Le programme Getting Ahead de l’Adult Learning & Training Centre aide les gens à changer le récit de leur vie personnelle, peu importe s’ils sont sans emploi ou s’ils sont dépassés par des obstacles.

  • Comme l’explique la directrice administrative du Centre, Pauline Levesque, le personnel aide les gens à traverser une période difficile et à obtenir les outils dont ils ont besoin pour réussir.

  • Don Robertson, un retraité de la région, remercie le personnel du programme Getting Ahead de l’avoir aidé à sortir de la pauvreté. Il aide maintenant les autres à faire de même.

  • Tout le monde se porte mieux lorsqu’on s’entraide. 

« Ce cours permet de réintégrer la société, la main-d'œuvre. »

La pandémie a affecté la stabilité d’emploi et financière de plusieurs personnes, comme Don, qui vit actuellement dans la pauvreté après avoir fait carrière dans le monde des affaires. Toutefois, grâce au Adult Learning & Training Centre et au programme Getting Ahead, il a un plan et est optimiste pour l’avenir. 

Le programme Getting Ahead offre des occasions d’emploi équitables aux personnes qui éprouvent des difficultés à intégrer le marché du travail. Il permet aux gens de s’impliquer dans la direction et le bien-être de leur communauté tout en réduisant les inégalités économiques auxquelles les groupes marginalisés font face. 

Renforcer nos communautés

Pauline Lévesque, directrice administrative du centre, précise que ce qui rend le programme Getting Ahead de Smiths Falls, c’est qu’il est accessible à tout le monde qui en a besoin. 

« La personne vit peut-être dans la pauvreté ou la quasi-pauvreté. Elle a peut-être traversé un divorce houleux ou elle a peut-être perdu son emploi. Bref, on est là pour aider les gens qui vivent une situation chaotique et qui sont prêts à se sortir de celle-ci. » 

Les classes sont petites, ce qui permet aux gens de mieux faire connaissance les uns les autres (et avec le personnel). Ils se sentent plus à l’aise de partager leur histoire et de discuter des enjeux personnels qui les empêchent d’aller de l’avant.

Si quelqu’un souhaite décrocher un emploi, son groupe discutera des façons de se présenter et de mettre ses compétences en valeur, puis des ressources communautaires disponibles pour réaliser son objectif.

« Le programme Getting Ahead aide les gens à traverser une période difficile. »

Comme Pauline le dit, « le groupe se rassemble. Il discute de l’avenir, car tout le monde est différent et a ses propres objectifs. Tout le monde a un parcours différent. »

Changer les choses un cours à la fois

À Centraide, nous savons que les Autochtones, les femmes vulnérables, les jeunes, les gens nouvellement arrivés au pays, les personnes en situation de handicap et les membres de groupes racialisés ont été affectés les plus affectés par la pandémie.

Après une carrière dans le monde des affaires du coin, Don a choisi de participer au programme, car il avait de la difficulté à planifier ses finances pour l’avenir. Il reçoit une pension qui, selon lui, offre une certaine stabilité. Toutefois, il vit sous le seuil de la pauvreté et souhaite savoir comment se payer un véhicule de sorte à pouvoir travailler à temps partiel pour arrondir ses fins de mois.

« Est-ce faisable? Oui. Ce l'est maintenant. »

Don, qui est maintenant cofacilitateur du programme, est heureux de pouvoir donner ce même d’espoir aux autres. 

« Nous tentons d’avoir des ressources pour chaque classe que certaines personnes pourraient ne pas les connaître, explique-t-il. Nous tirons parti de notre communauté. »

Perspectives communes

Bien avant la pandémie, les groupes marginalisés faisaient face à d’importants obstacles en matière d’inclusion en milieu de travail et dans des espaces communautaires, et d’accès à toute sorte de services en raison de stigmates, de perceptions erronées et de préjugés tendancieux ou dépassés.  

Le coût de l’iniquité financière, culturelle et sociale, c’est quelque chose que tout le monde doit assumer. À Centraide, nous croyons qu’il est important d’appuyer des programmes comme Getting Ahead.

« Sans le soutien de Centraide, nous ne pourrions offrir ce programme aux gens qui en ont vraiment besoin. »

« Il est bien de savoir que la communauté s’entraide, » affirme Pauline.

Aidez à éliminer les obstacles financiers des personnes les plus vulnérables de votre communauté. 

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Share
Tweet
Post
Email

Histoires semblables

Jazz a trouvé un emploi qu'il adore chez Krackers Katering, une entreprise sociale qui embauche des personnes en situation de handicap confrontées à des défis liés à la santé mentale. Cela les aide à surmonter les obstacles et à atteindre leurs objectifs.

M’abonner au bulletin d’information

Obtenez des histoires de réussite directement dans votre boîte de réception! Demeurez à l’affût de l’effet positif de Centraide et de son actualité en vous inscrivant à notre bulletin d’information mensuel.

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.