Menu

Des organismes locaux unissent leurs efforts pour mettre fin à la haine et la violence

3 MIN READ

Le vendredi 15 novembre, un groupe comprenant 27 organismes a annoncé la formation d’une coalition locale intitulée Ici, pour tous. Dirigée par la ville d’Ottawa, Centraide de l’Est de l’Ontario et le Service de police d’Ottawa, cette coalition est appuyée par bon nombre d’autres organisations. Elle permettra de coordonner les efforts locaux visant à mettre fin à la haine et la violence dans notre ville.

« Notre force repose sur le dynamisme et la diversité de ses communautés. Je suis fier de pouvoir travailler sur un plan municipal avec diverses organisations et agences pour aborder les questions de haine et de violence dans notre ville. En trouvant des assises communes plutôt que des différences, nous incluons l’âge, l’ethnicité, la culture, la religion, l’orientation sexuelle, les talents, les valeurs et les croyances dans le tissu social d’Ottawa plutôt que les laisser nous diviser. »

Jim Watson, maire de la ville d’Ottawa Tweet
De gauche à droite : le révérend Anthony Bailey; Yasir Naqvi; Michael Allen; Jim Watson, maire; et Rawlson King, conseiller municipal

La première étape, après la formation de cette coalition, est de se prononcer publiquement sur des enjeux comme le racisme, l’homophobie, l’islamophobie, l’antisémitisme, la violence contre les femmes et d’autres types de haine. Bien qu’elle n’en soit qu’à ses débuts, cette coalition développera, au cours de la prochaine année, un plan à l’échelle municipale pour aborder les causes principales de la haine et de la violence, et pour faire d’Ottawa une ville accueillante pour tous. Elle cherchera également, dans le cadre de son mandat, à obtenir des subventions auprès du gouvernement et d’autres sources de financement pour faciliter son travail essentiel.

Ces dernières années, Ottawa a connu une forte augmentation des discours et des crimes haineux, plus particulièrement envers les groupes religieux et culturels, ainsi que les membres des communautés autochtones. En effet, selon Statistique Canada, le pourcentage de crimes motivés par la haine signalés à la police a grimpé de 47 % en 2017. La même année, Ottawa figurait parmi les 10 principales villes canadiennes ayant un taux de crime haineux le plus élevé.

Tout d’abord, le maire Jim Watson et la direction de la ville d’Ottawa signeront l’entente du Strong Cities Network (SCN), faisant de cette coalition la plus grande à se joindre au mouvement. Mis en place en septembre 2015, le SCN comprend plus de 120 villes. Il établit des collaborations entre les maires, les groupes politiques et les organismes de première ligne, et ce, pour mettre fin à la polarisation, à la haine et à la violence dans les communautés locales de ce monde. À titre de membres, la ville et la coalition Ici, pour tous pourront accéder aux données de recherche, aux services de soutien liés au renforcement des capacités et aux ressources en matière d’apprentissage, ainsi qu’à un centre de formation.

De gauche à droite : Rawlson King, conseiller municipal; Amira Elghawaby; et Peter Sloly, chef du Service de police d'Ottawa

« Ottawa abrite des gens de toutes les origines, et chaque habitant mérite d’obtenir notre soutien et de se sentir en sécurité. Je suis fière de faire partie de cette coalition, qui favorise l’inclusion et s’attaque à toute forme de haine. J’attends avec impatience les travaux à venir pour faire de notre ville un meilleur endroit pour tous. »

Amira Elghawaby, activiste communautaire et membre fondatrice du conseil du Canadian Anti-Hate Network (Réseau anti-haine canadien) Tweet

« Nous savons que des gens de nos communautés sont confrontés à l’Islamophobie, à l’antisémitisme, au racisme, à la xénophobie et à d’autres formes de haine, de dire Yasir Naqvi, chef de la direction de l’Institut pour la citoyenneté canadienne. Nous sommes ici, aujourd’hui, pour vous montrer que nous adoptons une approche commune permettant d’adresser de tels enjeux. »

« En tant que municipalité, voire coalition, nous unissons nos forces pour contrer la haine, peu importe sa forme, au sein de notre ville, déclare Rawlson King, conseiller municipal du quartier Rideau-Rockcliffe. La coalition Ici, pour tous est un appel à l’action : ensemble, nous mettrons en lumière la violence et la haine dans notre ville et nous chercherons à trouver une solution pour celle-ci. »

Consultez la liste complète des organismes partenaires et des champions.

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email

Histoires semblables

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.