Menu

Enrichir la vie des aînés du comté de Lanark

5 MIN READ
Alice sitting with her hands crossed and smiling off camera

Ayant élevé six enfants et travaillé durant de longues journées pour subvenir aux besoins de sa famille, Alice dit qu’il a toujours été difficile de trouver du temps pour établir des liens avec les gens de sa communauté.

Aujourd’hui, à 88 ans, elle dit qu’elle a appris à améliorer sa vie sociale et sa santé grâce à un partenaire de Centraide Est de l’Ontario, le Perth Enrichment Program (PEP) Seniors’ Therapeutic Centre, dans le comté de Lanark. Selon Alice, le programme lui donne l’impression de faire partie d’une grande famille.

« J’ai hâte aux jeudis pour pouvoir venir ici. Je ne voudrais pas manquer une rencontre. J’ai même manqué la fête d’anniversaire de mon frère juste pour venir, dit-elle en riant, et j’aime beaucoup mon frère. »

Le programme de jour pour les aînés du PEP a été lancé à Perth il y a cinq ans et s’est développé à Smiths Falls en juillet 2018 grâce au financement de Centraide. Le programme, selon Pauline Fitchett, directrice générale du PEP, contribue à enrichir la vie des aînés en les soutenant physiquement, émotionnellement, cognitivement et socialement grâce à des plans de soins individualisés. 

« Parfois, quand les gens arrivent, ils sont un peu anxieux et ne savent pas trop en quoi consiste le programme », dit Pauline. « Au moment de leur départ, ils sourient, rient et se disent au revoir. Ils sentent qu’ils font partie de quelque chose. Ils se sentent inclus dans un plus grand groupe d’amis. »

Les aînés gardent leur esprit et leur corps actifs

Tous les jeudis, à l’établissement de Smiths Falls, les aînés renforcent leur esprit en discutant d’une citation quotidienne avec le groupe et en remplissant des feuilles de travail cognitives. Ils participent aussi à des activités sociales, mangent des aliments sains et suivent un cours d’activité physique.

Katherine and Mary leading an seniors' exercise class
Katherine (à gauche) et Mary (à droite) dirigent un cours d’activité physique
Alice participating in an seniors' exercise class with Katherine
Alice (à gauche) et Katherine (à droite)

Alice dit qu’elle attend avec impatience chaque semaine les histoires et les idées des autres participants. Certaines personnes sont très intelligentes et d’autres ont voyagé partout dans le monde, dit-elle, ce qui crée des conversations très intéressantes. 

« Il est très important pour les personnes âgées de sortir et de pouvoir parler avec les autres », ajoute Alice. « Elles peuvent partager ce qui se passe dans leur vie. Tout le monde, peu importe l’âge, peut amener sa contribution aux discussions avec les autres participants au programme. »

Alice a d’abord entendu parler du PEP après avoir suivi des cours à Perth qui l’ont aidée à mieux respirer. Après s’être fait dire qu’un établissement de PEP ouvrirait ses portes à Smiths Falls, elle s’est inscrite au programme de jour pour les aînés.

Depuis qu’elle suit le programme, elle dit qu’il y a eu divers cours d’activité physique qui l’ont aidée à mieux respirer. Non seulement elle fait des exercices pour les poumons dans le cadre du programme, mais elle retient aussi ce qu’elle apprend et continue de faire les exercices à la maison.

« Beaucoup d’entre nous sont maintenant capables de faire des choses qu’ils n’étaient pas en mesure de faire auparavant », dit Alice. « Il y a beaucoup de choses que vous pouvez donner et recevoir des autres. »

La tranquillité d’esprit pour les aidants naturels

Bonnie and Alice
Bonnie (à gauche) et Alice (à droite) avec un grand sourire lors du programme de jour pour les aînés du PEP

La fille d’Alice et son aidante naturelle, Bonnie, dit que le programme a été d’une grande aide pour sa mère ainsi que pour elle-même, puisqu’elle reçoit des encouragements, du soutien et de l’éducation du personnel. Lorsqu’elle dépose Alice le matin, elle dit qu’elle sait que sa mère est entre bonnes mains pour la journée.

« Ma mère vient ici et je sais que je n’ai pas à m’inquiéter parce qu’elle s’amuse. Je suis juste reconnaissante qu’il y ait un endroit en qui je peux avoir confiance pour prendre soin d’elle. »

Alice n’est pas la seule à avoir bénéficié du programme. Bonnie et Alice ont remarqué qu’un homme du programme s’est particulièrement amélioré depuis qu’il a commencé à y participer. « Au début, il ne parlait pas à la maison et il pouvait à peine marcher. Maintenant, son visage s’illumine quand il vient et il parle tout le temps », décrit Bonnie. « Vous demandez à certains des autres s’ils aiment venir ici [aussi] et vous les voyez pleurer de joie parce qu’ils ont vraiment hâte de venir. »

Une grande famille

Les attentions que les participants ont les uns pour les autres au programme de jour pour les aînés sont très spéciales, dit Alice, ce qui renforce leur bien-être et leur estime de soi. Katherine et Mary, qui dirigent le programme à Smiths Falls, contribuent grandement à faire du programme une grande famille, ajoute-t-elle.

Some of the seniors at the PEP Seniors Day Program in Smiths Falls, alongside Katherine and Mary.
Certains des aînés du programme de jour pour les aînés du PEP à Smiths Falls, aux côtés de Katherine et de Mary

« Ça vous touche beaucoup quand vous entrez et que vous savez que Katherine et Mary veulent vous parler », dit Alice. « Lorsque nous arrivons, nous sommes les bienvenus et nous sommes encouragés à participer. »

En tant que fille et aidante naturelle, Bonnie dit qu’elle peut voir à quel point le programme est important pour sa mère.

« Elle attend impatiemment le jeudi toute la semaine. Elle aime sortir ses vêtements le mercredi soir pour être sûre de bien paraître », dit-elle. « Elle a accepté de venir une fois pour voir si elle aimerait ça, mais dès qu’elle est arrivée le premier jour, elle a voulu revenir [et] maintenant, elle ne veut pas manquer une rencontre. »

Grâce à Centraide, le PEP Seniors’ Therapeutic Centre de Smiths Falls a reçu des fonds pour ouvrir ses portes deux jours par semaine à compter de septembre 2019. Au lieu que le programme ne se déroule que le jeudi, il se déroulera également le mardi.

« Nous n’aurions jamais pu faire cela sans le soutien de Centraide », explique Pauline, ajoutant que le projet réalise exactement ce qu’ils avaient envisagé. Comme le programme sera maintenant offert deux fois par semaine, il continuera d’atteindre l’objectif d’enrichir la vie des aînés du comté de Lanark.

« Les personnes âgées doivent savoir qu’elles valent autant que ce qu’elles valaient auparavant », dit Bonnie. « Elles sont encore une partie importante de la société. Si cela signifie qu’il faut se réunir avec des gens ordinaires de leur âge pour le réaliser, alors c’est la meilleure façon de les aider. »

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email

Histoires semblables

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.