Menu

Le soutien à l’emploi aide les réfugiés à se sentir plus à l’aise à Ottawa

5 MIN READ

Centraide Ottawa estime que tous les citoyens méritent d’avoir une vie formidable, quelle que soit leur origine.

C’est pourquoi, en octobre 2015, nous avons lancé une nouvelle campagne qui répondrait à un besoin urgent et important : appuyer le parrainage des réfugiés touchés par la crise en Syrie et les aider à s’établir au pays.

Ces réfugiés ont fui ce qui est devenu la pire crise humanitaire de notre génération. C’est pourquoi il était (et est toujours) essentiel d’accueillir chaque réfugié comme partie intégrante de notre communauté et de les aider à se bâtir un avenir meilleur, tant pour eux que leurs enfants.

Notre communauté a aidé à amasser plus de 109 860 $ à l’appui de l’initiative Ville unie pour les réfugiés, créée par Centraide Ottawa, la Fondation communautaire d’Ottawa, le maire Jim Watson, la ville d’Ottawa et Réfugié613. Pour les personnes qui en ont le plus besoin, ces dons étaient une bouée de sauvetage.

Pour s’assurer que les ressources étaient investies là où les besoins se faisaient ressentir le plus et là où elles avaient l’effet le plus palpable, Centraide a dirigé un comité de répartition des fonds dans la communauté. Son objectif? Déterminer la façon la plus efficiente et efficace d’affecter les fonds dans la communauté.

Après une évaluation minutieuse effectuée par dix experts bénévoles qui ont une connaissance approfondie de notre communauté, ainsi que du parrainage et de l’établissement des réfugiés, les dons ont été investis dans une vaste gamme de programmes d’aide. Ceux-ci comprennent des fonds complémentaires pour des groupes de parrainage privés et des programmes d’aide pour une intégration et un établissement réussis de réfugiés dans notre ville.

L’un de ces programmes était le Roadmap to Employment (RTE) du Centre d’emploi compétences mondiales, qui vise à simplifier l’intégration des réfugiés syriens sur le marché du travail ottavien.

Roadmap to Employment Group photo

Le programme a été mis sur pied grâce à une subvention de 90 000 $ de la part du fonds Ville unie pour les réfugiés, soit le plus gros investissement de l’initiative. Il a plus tard été amélioré et enrichi grâce au Fonds d’accueil des réfugiés syriens des Fondations communautaires du Canada.

Entre juillet 2016 et juin 2017, 252 clients du RTE participaient activement à des séances de counseling et à des ateliers, obtenaient de l’aide pour remplir des demandes, prenaient part à des activités de recrutement ciblées et à des occasions de réseautage.

Le programme a établi des partenariats avec bon nombre d’intervenants communautaires, y compris un groupe d’employeurs passionnés à Ottawa qui est activement à la recherche de talents pour son portefeuille de clients qualifié.

Jusqu’à présent, 95 clients du RTE ont réussi à se trouver un emploi.

Un an plus tard : reconnaissance du succès

Pour célébrer leurs réalisations, les clients du RTE et leur famille se sont réunis au Centre d’emploi compétences mondiales pour partager leur histoire, soit surmonter les défis liés à la recherche d’emploi et l’obtention d’un emploi valorisant dans leur nouvelle ville.

Pour plusieurs clients, trouver un emploi était bien plus que de subvenir aux besoins de leur famille. C’était de se trouver une raison d’être, de renouveler leur confiance, d’avoir leur place dans la société et d’échapper aux horreurs vécues pendant leur quête d’une meilleure vie.

Voici certaines de ces histoires de réussite :

En Syrie, Taysir était charpentier. Il a toutefois décidé d’occuper un nouveau type d’emploi lorsqu’il est arrivé à Ottawa. Il a choisi un endroit où il pourrait discuter régulièrement avec des clients et améliorer son anglais.

Il travaille maintenant chez un fleuriste local, où il rencontre des gens de sa communauté tous les jours et interagit avec eux.

« Centre d’emploi compétences mondiales m’a permis de m’intégrer dans ma communauté et d’avoir l’espoir nécessaire pour poursuivre ma recherche d’emploi, dit-il à l’aide d’un interprète. Sans le centre, je n’aurais eu aucun espoir. »

Croire au rêve

Tayjir

Lorsque Abdel-Raouf est arrivé au Canada, il se sentait comme si son futur était derrière lui.

Au début, il commençait à souffrir de dépression. Les différences entre son pays natal et sa nouvelle ville étaient bouleversantes.

« Je demandais aux gens où je pouvais aller pour rencontrer d’autres personnes, comment je pouvais me trouver un emploi et comment je pouvais y arriver dans cette société, » se rappelle-t-il.

Après avoir trouvé le programme RTE par l’entremise d’un salon de l’emploi local, Abdel-Raouf a franchi deux crans de ses compétences langagières en anglais et prévoit un jour devenir traducteur.

« C’était mon rêve en Syrie, » dit-il.

A photo of Abdel

À présent, grâce aux activités de recrutement ciblées organisées par l’entremise du programme RTE, Abdel s’est trouvé un emploi stable en tant de démonstrateur de produit dans un entrepôt Costco local.

Sa femme et lui ont même fondé leur petite entreprise : ils préparent des mets et des desserts syriens pour des activités.

Raed était le premier client RTE à se trouver un emploi. Après d’être inscrit en tant que client au programme RTE de Centre d’emploi compétences mondiales, il a immédiatement eu l’occasion de travailler avec le personnel pour se créer un curriculum vitæ.

Il a participé aux séances « d’entrevues rapides » au cours desquelles il a eu l’occasion de pratiquer ses réponses d’entrevues avec des professionnels en ressources humaines. Il a également participé à des ateliers d’orientation qui lui ont permis de stimuler sa confiance lorsqu’il discute avec des employeurs locaux.

Il dit que le programme l’a mieux préparé à l’intégration à la culture en milieu de travail au Canada et à mieux comprendre les attentes des employeurs.

Raed s’est trouvé un emploi en tant que jardinier. Il dit qu’il s’agit de l’emploi idéal pour lui.

« J’avais le même emploi chez moi. Rien n’a changé. Je me sens chez moi, » dit-il.

A photo of Raed and his family

Se sentir chez soi

Raed

Aidez les nouveaux arrivants à se bâtir un meilleur avenir à Ottawa

Près de 80 % de la croissance démographique ottavienne est attribuable aux nouveaux arrivants. En reconnaissant leurs compétences et leurs connaissances et en leur permettant de participer à la communauté, notre ville peut s’épanouir. Ce serait grâce à leur contribution culturelle et économique des plus positives.

Centraide s’engage à investir dans des programmes et des services qui aident les nouveaux arrivants dans notre ville à réaliser leurs aspirations personnelles, qu’il s’agisse de les aider à se trouver un emploi qui correspond à leurs compétences, d’atteindre une indépendance financière, de se bâtir des réseaux sociaux ou de trouver un sens d’appartenance à notre communauté.

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email

Histoires semblables

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.