Mark Taylor : Une note d’encouragement

Alors que la crise de la COVID-19 continue de menacer nos communautés, chacun d’entre nous a du mal à adapter sa vie quotidienne en cette période d’évolution rapide. 

En temps de crise communautaire, il est essentiel de prendre soin de soi et de sa famille. Mais le moment est également venu de trouver de nouvelles façons d’interagir avec nos communautés. Qu’il s’agisse de téléphoner à un voisin âgé, de faire un appel vidéo avec un ami qui vit seul ou d’envoyer des courriels à une personne qui pourrait être isolée, il y aura toujours des façons de communiquer. Il y aura toujours plusieurs façons d’aider.

La crise de la COVID-19 représente une menace pour tous les membres de notre société, et nous savons que de nombreuses personnes n’ont pas pu, et ne peuvent toujours pas, se permettre de se préparer adéquatement aux effets de l’éclosion de la COVID-19. Cette pandémie révèle les différences d’équité qui existaient déjà dans nos communautés. Je lis de plus en plus d’histoires dans les médias sociaux et les médias sur la façon dont les gens perçoivent les inégalités qui existent dans nos systèmes actuels. Certains les remarquent pour la première fois.

Par Mark Taylor
Vice-président du développement des ressources
Centraide de l’Est de l’Ontario

Beaucoup de personnes n’ont pas de soutien financier ou social si elles doivent s’isoler. Ceux qui font déjà face à des obstacles, comme la pauvreté, l’itinérance et l’isolement social, ont besoin d’encore plus d’aide pendant cette période. Les effets d’une crise imprévue comme celle de la COVID-19 se poursuivront longtemps après que les besoins immédiats auront été comblés. Des luttes invisibles subsistent, et de nouveaux défis inattendus surgiront. 

Chaque jour, Centraide de l’Est de l’Ontario travaille dans les communautés de Prescott et Russell, d’Ottawa, ainsi que des comptés de Lanark et de Renfrew pour relever les défis les plus importants. La situation est certainement difficile en ce moment.

Les personnes qui vivent dans la pauvreté, les jeunes itinérants et les personnes âgées vulnérables comptent tous parmi les personnes les plus touchées, et elles ont plus que jamais besoin de notre aide.

  • Les programmes sociaux en personne ont dû fermer leurs portes, laissant les personnes âgées isolées et déconnectées. Coincées dans leur maison, les personnes âgées ont peur de ce qui pourrait leur arriver. Elles craignent d’être incapables de faire quoi que ce soit par rapport à la situation. Elles se sentent seules.
  • Pour beaucoup, le domicile n’est pas un endroit sûr. Les mesures de distanciation physique, tout en nous protégeant de la pandémie, exercent plus de pression sur les familles qui sont confrontées à la violence et aux mauvais traitements. 
  • Les familles et les jeunes qui vivent dans la pauvreté n’ont pas accès à la technologie pouvant les mettre en contact avec des services de santé mentale essentiels, leur éducation en ligne, des travailleurs sociaux et bien plus encore. Sans ces outils, les gens risquent de perdre le lien avec l’aide dont ils ont besoin.

En mars, avec l’appui des autorités locales de santé publique, des municipalités et de dizaines de partenaires communautaires, Centraide de l’Est de l’Ontario a lancé son initiative pour soutenir nos voisins les plus vulnérables et les membres de la communauté. Nous avons travaillé ensemble pour cerner les besoins les plus grands au sein de nos communautés et résoudre les problèmes de façon créative en tant que groupe. 

Au cours des derniers mois, des gens de partout dans notre région ont demandé ce qu’ils pouvaient faire pour aider.  

Barbara Crook et Dan Greenberg sont des donateurs annuels de Centraide depuis de nombreuses années. Lorsque cette crise a commencé, ils savaient qu’ils voulaient en faire plus en faisant un don à notre intervention face à la crise de la COVID-19. 

« Nous étions convaincus qu’ils devaient aider les plus vulnérables de notre communauté, en particulier ceux dont les besoins n’étaient peut-être pas évidents au cours des premières semaines de la crise de la COVID », a déclaré Barbara.

« Nous avons fait beaucoup de recherches sur la façon dont différents organismes de bienfaisance et organismes de services sociaux réagissaient », ajouté Barabra. « Nous avons été vraiment impressionnés par la rapidité avec laquelle Centraide a réuni les principaux intervenants et par leur capacité à mobiliser l’aide aussi efficacement. »

« Face à une telle crise sans précédent, il est normal de se sentir triste, effrayé et impuissant. Il est tout à fait logique de se sentir dépassé et en colère. Mais l’une des meilleures choses que vous pouvez faire pour atténuer certains de ces sentiments est de tendre la main et d’aider quelqu’un d’autre», a a déclaré Dan. 

« Un appel téléphonique, un pain fait maison, un don de votre temps ou un don important à un organisme de bienfaisance qui fait du bon travail sont toutes des façons de contribuer, avec les ressources que nous pouvons nous permettre de donner à d’autres », ajouté Barabra. « Plus nous prenons soin les uns des autres, plus vite nous sortirons de cette période très difficile. »

De généreux donateurs comme Barbara et Dan permettent à Centraide d’aider ceux qui en ont le plus besoin pendant cette crise mondiale. Alors que vous prenez soin de votre famille et de vos proches, nous vous exhortons à penser à ceux qui pourraient avoir besoin de l’aide de leurs voisins. Les personnes les plus vulnérables de nos communautés ont plus que jamais besoin d’aide, et ce besoin continuera de se faire sentir pendant des mois. Si vous le pouvez, songez à faire un don pour soutenir notre campagne Ici, avec cœur, en situation de crise mondiale

Votre don à Centraide de l’Est de l’Ontario aidera à : 

  • Répondre aux besoins de base et veiller à ce que les gens aient accès aux incontournables, comme la nourriture. 
  • Aider les personnes âgées et veiller à ce que les personnes vulnérables isolées soient également soutenues. 
  • Assurer la capacité des services communautaires et des partenaires de continuer à accomplir leur travail essentiel. 
  • Permettre l’accès aux services de santé mentale et aux lignes d’écoute téléphonique. 
  • Soutenir les bénévoles qui se mobilisent pour soutenir les autres. 

Et quand cette pandémie sera derrière nous, nous pourrons penser au début et nous souvenir de ce que cette expérience nous a appris sur nos communautés. Promettons de ne jamais oublier que nous avons des voisins vulnérables qui font face à d’autres types de virus chaque jour — des virus comme l’inégalité, la pauvreté, la discrimination, l’isolement et l’itinérance. Alors que je vous demande votre aide aujourd’hui, je vous demande de réfléchir à la façon dont vous pouvez continuer d’aider nos communautés à long terme.  

J’ai été témoin de gestes incroyables de gentillesse, de générosité et d’innovation au cours des derniers mois. Nous pouvons poursuivre sur cette lancée. 

Travaillez avec nous pour rendre nos communautés plus justes, plus fortes et meilleures pour nous tous. 

Alors, nous serons vraiment #PlusFortsEnsemble

Merci d’être ici, avec cœur. Bonne chance. Restez en santé. 

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email

Histoires semblables

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.

Aidez les plus vulnérables à mesure que nous prévenons la propagation de la COVID-19.