Menu

Un endroit où les jeunes peuvent être eux-mêmes

2 MIN READ

Saeed s’emploie à faire en sorte que les jeunes ont l’aide dont ils ont besoin, non seulement parce qu’il est travailleur des services à la jeunesse, mais en raison d’une expérience personnelle.

« Ma famille et moi avions vraiment besoin de ce genre de programme. C’est quelque chose que je constate en observant bon nombre des familles et des enfants qui participent au programme. » – Saeed, travailleur des services à la jeunesse, Club 310

- Saeed, youth worker, Club 310

Le Club 310 est un programme parascolaire du Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville, un partenaire de Centraide qui offre un endroit sécuritaire et enrichissant aux enfants âgés de 6 à 12 ans. Les enfants peuvent s’y rendre après l’école pour tout simplement y être eux-mêmes tant en jouant ensemble, en faisant leurs devoirs et en savourant une collation saine.

Les trois enfants de Roda participent au Club 310 : « Je crois que c’est génial pour eux de venir ici et de socialiser avec d’autres jeunes. »

Nous savons que les enfants résidant dans certains quartiers d’Ottawa sont plus susceptibles de décrocher de l’école secondaire. Parfois, ce pourcentage est supérieur à 40 %. Grâce à la générosité des donateurs, Centraide et ses partenaires communautaires font en sorte que les enfants sont sur la voie de la réussite scolaire, et ce, bien avant leur première journée de 9e année.

Les programmes comme le Club 310 sont essentiels; ils aident les enfants pendant les « heures critiques », moment entre la fin de la journée scolaire et l’heure à laquelle ils rentrent à la maison pour dormir. Cette période est toute aussi essentielle au développement de l’enfant que le temps qu’il passe en classe.

Les programmes parascolaires, comme le Club 310, offrent une aide essentielle aux enfants, leur permettant de réaliser leur plein potentiel. Pour Roda, le club lui offre une tranquillité d’esprit.

« Je sais qu’ils ont un endroit sécuritaire où aller après l’école. Je n’ai pas besoin de me dépêcher, de quitter le travail plus tôt, ni de les faire quitter l’école avant les autres. »

- Roda

Nous appuyons des programmes comme le Club 310 pour permettre aux enfants de quartiers défavorisés et de communautés marginalisées de réaliser leur plein potentiel.

Depuis 2011 :

  • 65 767 enfants ont eu accès à un endroit sécuritaire, comme le Club 310, où aller après l’école pour apprendre, jouer et grandir.
  • 70 % des enfants qui ont participé aux clubs d’aide aux devoirs offrant du tutorat, des activités récréatives et des collations saines ont amélioré leurs résultats scolaires.

Avec votre aide, nous pouvons en faire davantage.

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email

Histoires semblables

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.