Menu

Itinérance juvénile

Nous méritons tous d’avoir un chez-soi. Aider à mettre fin à l’itinérance juvénile.
A photo of a homeless girl on the streets looking into the camera.

Itinérance juvénile

Nous méritons tous d’avoir un chez-soi.

Aider à mettre fin à l’itinérance juvénile. 

Aucun jeune ne devrait vivre dans la rue.

Les jeunes itinérants ont peut-être eu une vie familiale difficile ou été victimes de mauvais traitements. Ils peuvent aussi se buter à des problèmes de toxicomanie, d’alcoolisme ou de santé mentale. Ce sont des choses difficiles à surmonter. Leur transition vers un logement stable peut alors être chaotique.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à l’itinérance juvénile.

Il peut s’agir d’habiter temporairement chez des amis ou de se fier aux refuges. Il va sans dire que ces options sont toutes à court terme, instables et prévisibles, rendant les conditions de vie des jeunes itinérants précaires et souvent très dangereuses. Au Canada :

12 %

Dans au moins 60 % des cas, les jeunes quittent forcément leur logement familial en raison de mauvais traitements.

0 %

Près de 40 % des jeunes qui ont été élevés dans le système d’aide sociale se retrouvent sans logis à l’adolescence.

0 %

Près de 30 % des jeunes itinérants s’identifient comme membre de la communauté LGBTQ+.

Centraide aide les jeunes itinérants à quitter la rue pour de bon et emménager dans un logement stable et sécuritaire.

L’itinérance juvénile n’est pas nécessaire et ne devrait pas se produire. À Centraide de l’Est de l’Ontario, comme plusieurs autres personnes dans Prescott et Russell, à Ottawa, et dans les comtés de Lanark et de Renfrew, nous partageons un même objectif, soit d’y mettre fin.

C’est pourquoi nous investissons dans des programmes adaptés à l’âge et à la culture des itinérants, qui offrent des logements et des services de soutien complets, qui appuient des solutions qui ont fait leurs preuves, comme le modèle « Logement d’abord », et qui nous permettent de travailler avec des partenaires, comme l’Alliance pour mettre un terme à l’itinérance et Vers un chez-soi Ottawa. Ainsi, nous pouvons soutenir et étayer le système qui appuie les jeunes les plus à risque.

Notre incidence

A photo of Lawai standing in a library.

Lawai a un avenir brillant maintenant qu’il n’est plus itinérant

« Des gens se souciaient vraiment de ce qui se passait dans ma vie. »

Mettons fin à l’itinérance juvénile avant que le problème perdure.

Centraide de l’Est de l’Ontario travaille de façon à cerner les causes profondes des problèmes de nos communautés pour adopter des solutions à long terme qui mettront fin à l’itinérance juvénile pour de bon. Nous mettons non seulement fin à l’itinérance adulte chronique, nous sauvons également des vies.

Grâce à nos donateurs, nous investissons nos fonds là où le besoin se fait ressentir le plus et où ils auront l’effet le plus palpable. Votre soutien nous permet d’offrir des occasions aux jeunes vulnérables de notre région, et ce, pour qu’ils se bâtissent un avenir meilleur.

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.