Permettons aux enfants des communautés rurales de réaliser leur plein potentiel

4 MIN READ

La présente vidéo a été filmée au début du mois de mars 2020, avant l’éclosion de la COVID-19. La pandémie a eu une incidence négative, petite ou grande, sur les programmes communautaires. Le programme que nous vous présentons aujourd’hui pourrait ne pas être offert de la même façon pendant la pandémie. Cette histoire explique très bien le travail de Centraide avec ses partenaires communautaires qui vise à faire une différence dans la vie des gens de nos communautés tout au long de l’année.

Typiquement, pendant le programme parascolaire de semaine du Community Resource Centre (Centre de ressources communautaires) de Killaloe, des enfants de tous les âges jouent avec des Lego® ou des jeux, préparent le souper de groupe, dessinent sur l’énorme tableau blanc sur le mur ou laissent libre cours à leur imagination en jouant à des jeux de rôle.

Chaque semaine, Anika, une étudiante de 11e année, participe au programme Girls Rising, un endroit où les filles et les jeunes non binaires âgés de 9 à 13 ans, et des mentors âgés de 12 ans et plus, peuvent développer des compétences en leadership et contribuer à la communauté.

Pour Anika, le centre est un endroit où elle peut être elle-même et où « tout jugement est laissé à la porte ».

Plusieurs enfants vivant en communauté rurale ont de la difficulté à obtenir des services de soutien locaux. La navette entre la maison et les programmes est souvent longue, et les besoins diffèrent de ceux en milieux urbains.

Toutefois, le centre de ressources communautaires a pour priorité d’offrir une programmation pour tous, plus particulièrement les personnes les plus vulnérables de la communauté.

Cliquez sur les paramètres pour activer les sous-titres français.

Saviez-vous que 37 425 enfants vivent dans la pauvreté dans les communautés de Prescott et Russell, d’Ottawa, ainsi que des comtés de Lanark et de Renfrew, et que plusieurs n’ont pas accès aux services de soutien dont ils ont besoin pour réussir?

Mitchell participe au programme Game ON! program du centre de ressources communautaires. Bon nombre de jeunes se tournent vers ce leader né enthousiaste, âgé de 12 ans, pour obtenir des conseils. En mars, Mitchell nous a dit qu’il aime bien avoir l’occasion de « participer à un programme parascolaire ». Il peut s’y faire de nouveaux amis, renforcer son estime de soi, jouer à des jeux amusants (son amour pour les mini-bâtons n’est pas un secret) et pratiquer des sports avec un groupe de jeunes, chose qui est souvent difficile à organiser en milieu rural, lorsque les voisins peuvent vivre à plusieurs kilomètres de chez lui.

Anna, une déléguée à la jeunesse au centre de ressources communautaires, dit que le transport est un enjeu de taille pour plusieurs familles à faible revenu. Heureusement, le personnel du centre peut se déplacer dans plusieurs petites communautés avoisinantes pour s’assurer qu’aucun enfant n’est laissé pour compte.

Boy sitting on top of mini hockey net, outside.
Mitchell
Kids playing mini sticks
Jeunes jouant au hockey

Par l’entremise de sa programmation, le centre de ressources communautaires permet à plusieurs enfants vivant en milieu rural d’avoir un avenir prospère, et ce, en offrant du soutien aux familles, en aidant les enfants à apprendre, en offrant des aliments sains et en organisant des activités récréatives.

Depuis le début de la pandémie, les employés du centre ont commencé à offrir leurs programmes en ligue et à offrir encore plus de services de soutien pour combler les besoins fondamentaux changeants de plusieurs familles. En effet, le centre de ressources communautaires remettait des cartes-cadeaux pour faire l’achat d’épicerie et des trousses pour faire des activités et de l’art. Il a aussi offert des services de soutien virtuels. À mesure que les activités du centre reviennent à la normale, celui-ci organisera des activités extérieures en petits groupes qui permettront aux jeunes de renouer les uns avec les autres, et ce, tout en respectant les normes d’éloignement physique suggérées par les autorités de santé publique.

Centraide est fier de travailler avec des partenaires comme le Centre de ressources communautaires de Killaloe. Il sait que de tels programmes peuvent aider les enfants à améliorer leurs résultats scolaires, à rehausser leur estime de soi, à acquérir des compétences professionnelles et en leadership, puis à rehausser leurs relations avec pairs et adultes. Bref, plus de jeunes obtiennent un diplôme d’études secondaires et réalisent leur plein potentiel grâce aux programmes du Centre de ressources communautaires.

Responsabiliser les jeunes et former les leaders de demain

Grâce à nos partenaires et partisans dans l’ensemble de notre région, des enfants comme Mitchell et Anika ont accès à des ressources qui leur serait inaccessibles autrement. Ces ressources les aident tout au long de leurs années formatrices et leur permettent de devenir des citoyens prospères à part entière de leur communauté.

Par exemple, Anika participe à un programme pour filles, jeunes non-binaires et jeunes femmes. Ce programme les habilite à devenir modèles et leaders en participant à des activités de groupes, comme l’activité physique, l’activisme artistique, des activités médiatiques, des conseils en nutrition et des exercices de positivisme.

Les plus jeunes, comme Mitchell, vieillissent. Éventuellement, ils ne pourront plus participer aux programmes avec lesquels ils ont grandi. C’est pourquoi le Centre de ressources communautaires, par l’entremise de son programme Impact Mentor Project, offre à ces jeunes des occasions de mentorat dès l’âge de 12 ans. En tant que mentors, les jeunes peuvent renouer leurs liens avec leurs pairs, des enfants et leur communauté, et ce, tout en développant leurs compétences en leadership.

Grâce à ses donateurs, Centraide peut collaborer avec des partenaires communautaires pour s’assurer que les enfants et les jeunes ont des endroits sécuritaires où aller pour apprendre, grandir et devenir des leaders. Grâce à votre soutien, nous permettons aux enfants de réussir, peu importe leur revenu familial, le quartier dans lequel ils résident ou leurs antécédents.

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email

Histoires semblables

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.

Aidez les plus vulnérables à mesure que nous prévenons la propagation de la COVID-19.