Menu

Centraide aide les quartiers les plus touchés par les tornades

3 MIN READ

Aujourd’hui, Centraide Ottawa a annoncé que l’organisme aidera les résidents des communautés de Dunrobin, de Kinburn, d’Arlington Woods, de Craig Henry et de Greenboro qui ont les plus durement été touchés par les tornades et la tempête du 21 septembre dernier.

L’investissement de 211 000 $ offrira des services communautaires en counseling et en santé mentale, de l’aiguillage (renseignements), du soutien en matière de liaison pour les personnes âgées et du soutien en matière de planification pour les personnes les plus durement touchées par les tornades.

Ces services seront offerts par l’entremise d’organismes partenaires, notamment le Centre de ressources communautaires d’Ottawa Ouest; le Centre de ressources communautaires de Nepean, Rideau et Osgoode; le Centre de santé communautaire du sud-est d’Ottawa et l’Armée du Salut. De plus, Centraide appuiera des organismes de base, comme le West Carleton Disaster Relief Group, des organismes communautaires locaux et d’autres groupes de bénévoles, en leur fournissant les ressources nécessaires pour répondre aux besoins fondamentaux des sinistrés, spécialement les vêtements et la nourriture.

Ceux qui ont perdu leur maison ont beaucoup de difficulté à retrouver une vie normale. De plus, la tempête a eu des répercussions durables sur les autres personnes vulnérables de notre ville.

Michael Allen, président et chef de la direction de Centraide Ottawa

« Notre équipe rencontre des partenaires et des bénévoles communautaires sur place depuis le déchaînement de la tempête, et nous savons que les gens souffrent. Les problèmes plus complexes, souvent invisibles, demeurent à la surface longtemps après que les besoins immédiats aient été comblés, explique Michael Allen, président et chef de la direction de Centraide Ottawa.  L’investissement de Centraide Ottawa comblera les besoins immédiats et appuiera la résilience à long terme des résidents de Dunrobin, de Kinburn, d’Arlington Woods, de Craig Henry et de Greenboro. Lorsque les partenaires de l’initiative Après la tempête partagent des renseignements, il nous est possible d’effectuer des investissements ciblés comme celui-ci pour veiller à ce que personne ne soit oublié. »

« Nous travaillerons avec les organismes, les groupes communautaires et les nombreuses autres personnes qui ont réagi rapidement pour aider les personnes directement touchées par les tornades, déclare Sandy Wooley, directrice générale du Centre de ressources communautaires de Nepean, Rideau et Osgoode. Notre rôle consistera à aider les gens tout au long des différentes étapes du processus de reprise. Nous nous engageons à travailler avec notre communauté à long terme. »

« Nous sommes ici pour les citoyens de Dunrobin, de Kinburn et des environs. Nous sommes heureux que Centraide investisse immédiatement dans les efforts de reprise de notre communauté, dit Angela Bernhardt, représentante du West Carleton Disaster Relief Group. La reprise est un processus de longue haleine, mais nous avons une communauté très résiliente qui s’entraide. Les pertes qu’éprouvent les survivants sont catastrophiques. C’est pourquoi il faut aider les survivants à se remettre sur pied, et ce, en offrant de l’aide aux familles pour les programmes d’assurance et de reprise, en offrant des programmes pour traumatismes et autres problèmes; puis en gérant les besoins immédiats. »

Le 3 octobre dernier, les partenaires de l’initiative Après la tempête ont tenu leur première rencontre officielle dans le but de discuter des besoins actuels et à long terme éprouvés par les quartiers d’Ottawa les plus durement touchés par les tornades. Lors de la réunion, les besoins qui ont été identifiés à court et à long terme incluent :

  • Les familles, les enfants et les personnes qui traversent cette crise qui pourraient avoir besoin de soutien en matière de santé mentale et de counseling en situation de crise.
  • Les résidents qui ont vu leur demeure endommagée par la tempête et qui pourraient avoir besoin de renseignements ou d’aide pour l’assurance et d’autres besoins fondamentaux.
  • Les personnes qui ont perdu toute la nourriture qu’elles avaient pour nourrir leur famille.
  • Les personnes âgées qui sont confrontées à des enjeux occasionnés par la tempête et qui pourraient avoir besoin de ressources pour renouer avec la communauté.
  • Les résidents qui vivent dans des conditions de logement précaires et instables à l’avenir, après avoir été délogés par la tempête.

Les partenaires qui participent aux discussions comprennent les suivants : Centraide Ottawa; la Ville d’Ottawa, le conseiller Eli El-Chantiry et le conseiller Keith Egli; l’Armée du Salut; la Croix-Rouge canadienne; la Banque d’alimentation d’Ottawa; la Fondation communautaire d’Ottawa; la Fondation des Sénateurs d’Ottawa; Logement communautaire d’Ottawa et sa Fondation; le Réseau de soutien communautaire de Champlain; les organisations musulmanes unifiées d’Ottawa et de Gatineau; ainsi que le West Carleton Disaster Assistance Group. Les efforts de chaque partenaire se complètent lorsque vient le temps de faire en sorte que les ressources offertes aux victimes des tornades sont investies là où le besoin se fait ressentir le plus et là où elles auront l’effet le plus palpable, maintenant et à long terme.

CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email

Histoires semblables

Au cours des huit derniers mois, Centraide a investi des fonds dans les quartiers touchés par les tornades pour assurer les efforts de résilience et d'aide en matière de santé mentale à long terme.

M’abonner au bulletin d’information

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.