Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partenariats locaux pour améliorer la sécurité alimentaire

3 MIN READ

Chantal Mercier, vice-présidente de la Banque alimentaire Bons Voisins, comprend à quel point l’accès non constant aux aliments sains affecte les gens et les familles. 

Les enfants qui ne consomment pas régulièrement des aliments sains ont une capacité d’attention plus courte en classe, ce qui les empêchent de se concentrer et de réussir. Les Canadiens et Canadiennes faisant partie d’un ménage en situation d’insécurité alimentaire affichaient des cotes plus de sept fois supérieures quand venait le temps de faire état des symptômes d’anxiété modérés ou graves. Ces gens sont plus susceptibles de souffrir de diverses conditions de santé chroniques et physiques, comme le diabète, les maladies du cœur et l’hypertension.  

«Les familles qui n’ont pas accès à des aliments nutritifs le ressentiront dans tous les aspects de leur vie. »

Jennifer Glenn at her garden.
Jennifer Glenn

Chantal a collaboré avec Jennifer Glenn, propriétaire de Pick, Plant, and Prune, pour permettre à la banque alimentaire d’offrir des aliments frais pendant la pandémie, moment pendant lequel plus de familles avaient de la difficulté à combler leurs besoins fondamentaux.  

Grâce au soutien de Centraide de l’Est de l’Ontario et du Fonds de secours pour les services sociaux géré par Prescott et Russell, Jennifer a cultivé un jardin communautaire à Russell qui cultive des aliments frais pour 250 familles – et plus de 1000 personnes affamées – qui se fient au soutien de la banque alimentaire locale.  

Endroit vers lequel se tourner en situation de crise 

On estime qu’une famille sur sept en Ontario souffre d’insécurité alimentaire, et que seulement une famille sur cinq peut obtenir l’aide d’une banque d’alimentation. 

Plusieurs personnes ont de la difficulté à demander de l’aide, car elles se sentent accablées ou gênées, surtout lorsqu’il s’agit de l’insécurité alimentaire.  

Les banques d’alimentation constituent un filet de sécurité sociétal essentiel, particulièrement en situation de crise. Pendant la pandémie, nous avons collaboré avec nos agences partenaires de première ligne, comme la Banque alimentaire Bons Voisins, pour assurer la continuité des services que nous offrons aux gens dans le besoin.  

Centraide sait toutefois que l’on doit offrir des services de soutien plus holistiques. Nous cherchons des façons d’améliorer divers programmes sociaux de sorte que les gens puissent regagner un certain sentiment contrôle et retrouver une sécurité financière pour mieux subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.  

«Nous apprécions sincèrement la stabilité que Centraide nous donne. Nous avons pu subvenir aux besoins de nos client·e·s, peu importe la situation. »

Les aliments frais : une partie importante de la sécurité alimentaire 

Jennifer était estomaquée d’apprendre qu’il n’y avait pas de jardin communautaire dans les comtés unis de Prescott et Russell malgré ses riches terres agricoles rurales. Son jardin à Russell avait après tout obtenu un accueil communautaire très favorable. 

Pendant l’été et le début de l’automne, son jardin de 50 pi (15,24 m) par 75 pi (22.86 m) déborde d’aliments frais, cultivés avec soin par des bénévoles qui tirent parti de la récolte. Le jardin est un endroit où l’on peut apprendre tout en profitant du plein air. 

Il peut être difficile d’acheter des aliments frais en respectant un budget serré. Jennifer a voulu aider sa communauté en leur offrant des aliments frais à prix abordable. 

Tous les aliments frais et sains cultivés dans le jardin de Jennifer sont livrés à la Banque alimentaire Bons Voisins chaque semaine et offerts aux familles de la communauté.  

Jennifer s’assure que les aliments restants sont offerts aux gens de la communauté, notamment pour qu’ils puissent les savourer tout en réduisant les déchets alimentaires et en appuyant l’écosystème agroalimentaire local. 

«Cette occasion nous permet de planter quelque chose, de le voir croître et de déguster le produit final par nous-même.”

Appuyez les familles locales en quête de sécurité alimentaire.
CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Share
Tweet
Post
Email

Histoires semblables

Nous savons que l’horrible violence dont nous sommes témoins, à Gaza et en Israël, cause une immense douleur, de la colère et de la tristesse dans l’ensemble de la région. Ces émotions poignantes renforcent la compassion et l’empathie que nous éprouvons pour les autres, qu’ils soient proches ou loin. Au même moment, de nombreuses personnes dans l’Est de l’Ontario ont été victimes de violence et de discours haineux en raison de ces douloureuses émotions, exprimées de manière préjudiciable.

M’abonner au bulletin d’information

Obtenez des histoires de réussite directement dans votre boîte de réception! Demeurez à l’affût de l’effet positif de Centraide et de son actualité en vous inscrivant à notre bulletin d’information mensuel.

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.