Sacs à dos de la réussite

Sacs à dos de la réussite

Les jeunes n’ont plus de liens avec leurs mentors, enseignants, modèles et amis depuis de nombreux mois déjà et, à mesure que les enfants se préparent à renouer leurs liens avec des enseignants et leurs camarades de classe cet automne, chaque famille de notre région se prépare différemment à la rentrée des classes.

En effet, les familles résidant dans des quartiers à faible revenu ou en milieu rural sont souvent désavantagées dans l’accès aux ressources, notamment en ce qui a trait à la technologie, aux fournitures scolaires et aux services de soutien en matière d’apprentissage qui aident les enfants à persévérer à l’école. Malheureusement, le retour à l’école sera plus difficile pour certaines personnes.

Centraide estime que chaque enfant mérite d’avoir une vie formidable, un endroit sécuritaire où il peut grandir, apprendre et se faire de bons amis, peu importe où il vit ou l’état de sa situation personnelle. Nous collaborons avec des donateurs, des entreprises, des organisations et des agences partenaires pour nous assurer que tous les enfants ont les compétences nécessaires pour rester sur la voie de la réussite.

Une année déconnectée

L’apprentissage à distance, bien que nécessaire, n’est pas idéal pour tous les enfants.

En plus d’éprouver des difficultés à accéder au matériel et à s’engager dans leur apprentissage, plusieurs jeunes doivent naviguer le nouveau paysage du téléapprentissage. L’écart au chapitre du rendement scolaire des enfants qui ont un accès technologique ou Internet limité, qui n’ont pas le soutien des adultes dans leur vie ou qui ont besoin d’approches d’apprentissage pratiques, se creuse.

Bon nombre des jeunes qui ont pu apprendre à distance n’ont pu se concentrer ni s’engager dans leurs études à distance.

Bien que les circonstances et les facteurs familiaux soient différents d’une situation à l’autre, les résultats étaient les mêmes : l’absentéisme chronique.

Pendant l’année scolaire précédente, l’Institute for 21st Century Questions (21CQ) – l’organe de réflexion de The Worldwide Commission to Educate All Kids (Post-Pandemic) – estime que 200 000 enfants au Canada ne fréquentaient pas physiquement ou virtuellement l’école.

Les établissements scolaires de nos communautés sont des lieux de rendez-vous sociaux pour les jeunes. Lorsqu’ils sont fermés, les liens sociaux nécessaires à l’apprentissage et au développement de plusieurs jeunes se relâchent. Les jeunes qui sont plus déconnectés et isolés abordent de front des problèmes de santé mentale plus importants, y compris la présence de problèmes de toxicomanie et d’idées suicidaires.

Le fardeau des fournitures scolaires

De toute évidence, le retour à l’école est souvent une source d’enthousiasme pour les jeunes. La nouvelle année est pleine de possibilités : rencontre de nouveaux amis, d’enseignants et de mentors, et découverte de leurs passions en participant à des clubs. Toutefois, pour plusieurs familles de notre région, la fin de l’été est une source de stress et d’anxiété, car elles ne sont pas toujours en mesure de payer pour les fournitures scolaires de leurs enfants.

Plus de 23 000 enfants à Ottawa vivent dans la pauvreté. De plus, l’écart d’apprentissage s’élargit chez les jeunes à faible revenu et de classe moyenne lorsque les parents ou les parents-substituts ne sont pas en mesure d’offrir les outils nécessaires à la réussite de leurs enfants, et lorsque nous prenons en considération le téléapprentissage.

La COVID-19 représente un important défi sur le plan de l’équité à l’école.

En septembre, les enfants auront pris un important retard scolaire comparativement au début de la pandémie. Plusieurs éprouveront non seulement des difficultés scolaires, mais aussi en matière de santé mentale, et d’apprentissage émotionnel et social, notamment en raison de chagrin, de difficultés financières et d’isolement.

Pour ce faire, Centraide et nos partenaires – par l’entremise de groupes de discussion communautaire – ont offrant et en plaidant en faveur de solutions qui aideront les enfants et les jeunes de notre région.

Un partenariat de réussite

PCL Construction, à Ottawa, a voulu alléger le fardeau de certaines familles de la région en aidant les jeunes à avoir confiance et en les préparant à la nouvelle année scolaire.

Dans le cadre du programme de Centraide de l’Est de l’Ontario, 146 employés de PCL ont créé 226 sacs à dos contenant plus de 3 000 fournitures scolaires pour le retour à l’école des jeunes.

"Nos employés savent à quel point la dernière année scolaire a été difficile pour les enfants et pour les parents. Plusieurs d’entre eux ont aussi demandé de l’aide et du soutien pour leurs enfants en cette période d’incertitude. C’est la raison pour laquelle ils n’ont pas hésité à retrousser leurs manches lorsqu’ils ont eu l’occasion d’atténuer le stress du retour à l’école des familles de maisons communautaires à Ottawa."

— Paul Knowles, vice-président et directeur de district de PCL Ottawa

"Nous voulons toujours agir en bon voisin, ce qui veut dire que nous devons nous assurer de redonner à notre communauté comme celle-ci le fait pour nous chaque année."  

La maison communautaire Russell Heights, une organisation sans but lucrative dévouée au bien-être des enfants, des jeunes et des familles, s’est occupée de livrer les sacs à dos à Ottawa.

La maison communautaire a, pendant plus de 30 ans, servi une communauté de locataires de logements sociaux culturellement diversifiée dans le sud-est d’Ottawa. Ces grandes familles sont souvent monoparentales ou nouvellement arrivées au pays.

"Les sacs à dos nous permettent de faire un suivi auprès de la communauté et de nous assurer qu’ils [les jeunes] sont prêts à commencer l’école. Ils ont hâte de commencer l’année scolaire avec leurs nouvelles fournitures. Ce sera une énorme transition pour les familles cette année."

— Sara Dwyer, directrice administrative de la Maison communautaire Russell Heights

Centraide a constaté de première main à quel point la COVID-19 a affecté bon nombre de familles dans nos communautés. Lorsque des gens et des organisations, comme PCL Construction, sont ici, avec cœur pour leur communauté, nous les aidons à affronter leurs défis quotidiens.

Les besoins sociaux en constante évolution de nos communautés, plus particulièrement ceux auxquels les enfants font face, nécessiteront une attention particulière pour les années à venir. S’il-vous-plaît, pensez à faire un don à Centraide pour vous assurer que tous les enfants puissent réussir à long terme.  
CATÉGORIES
DERNIÈRE MISE À JOUR

Partagez

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Post
Partager sur email
Email

Histoires semblables

Mai est le mois Faites un legs. Laissez Centraide de l’Est de l’Ontario vous aider à atteindre vos objectifs philanthropiques ̶ maintenant et à l’avenir.

M’abonner au bulletin d’information

Obtenez des histoires de réussite directement dans votre boîte de réception! Demeurez à l’affût de l’effet positif de Centraide et de son actualité en vous inscrivant à notre bulletin d’information mensuel.

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les modalités et la Politique de confidentialité de Google s’appliquent.